Actualités

2ème Conférence Algérienne des Grands Réseaux Electriques «CAGRE 2019»

Pour un débat autour du réseau de transport à l’ère de la transition énergétique

Les travaux de la 2ème Conférence Algérienne des Grands Réseaux Electriques «CAGRE 2019» se sont déroulés du 26 au 28 Février 2019, au Centre International des Conférences à Alger. Placée sous le thème: «Réseau de transport à l’ère de la transition énergétique», cette 2ème conférence a pour objectif de réunir des chercheurs, des ingénieurs et des industriels de par le monde, pour exposer leurs travaux et permettre l’échange d’expériences entre les différents intervenants dans le domaine des réseaux Haute Tension. Lors de cette rencontre, plusieurs thématiques ont été abordées et les meilleures communications ont été primées.

La cérémonie d’ouverture de cette conférence a eu lieu en présence du PDG de Sonelgaz, du PDG du GRTE et président de l’Association des Réseaux Electriques Haute Tension en Algérie (ARELEC), du représentant du ministre de l’Energie, du président de la CREG, des cadres dirigeants ainsi que d’anciens responsables du Groupe Sonelgaz, de même que des recteurs et doyens d’établissements universitaires et des experts nationaux et étrangers. 

Dans son discours, le président de l’ARELEC a mis en exergue la nécessité «de construire et de développer des réseaux performants, intelligents et respectueux de l’environnement». M. Abdelhamid Rais a affirmé que «le réseau de transport de l’électricité, considéré comme le noyau d’un système électrique, représente un maillon primordial dans le processus de transition énergétique».

De son côté, le PDG de Sonelgaz a souligné l’importance du thème de cette conférence. M.Arkab a souligné que «de nouveaux leviers d’équilibrage du réseau impactent les gestionnaires des réseaux, sur les volets stratégique, opérationnel, financier et technique.», tout en notant que «l’injection de l’électricité d’origine renouvelable ainsi que la digitalisation des process constituent des enjeux stratégiques pour le Groupe Sonelgaz»

Dans l’allocution du ministre de l’énergie, les enjeux auxquels fait face le transporteur d’électricité ont été évoqués, mettant l’accent sur le besoin de s’adapter à l’intégration, dans les réseaux, des flux électriques d’origine renouvelable. Aussi, il est noté la nécessité, pour GRTE et CEEG, de réviser le cahier des charges relatif à la réalisation des projets de transport d’électricité, en vue de répondre à l’impératif de modernité des réseaux et contribuer à la réalisation d’une transition énergétique basée sur le renouvelable et l’efficacité énergétique.

Trois jours durant, cette conférence a traité de plusieurs thèmes en plénière, en l’occurrence : les perturbations importantes dans les réseaux électriques de transport, les nouveaux défis des postes électriques numériques, les diagnostics et maintenance des transformateurs, les câbles isolés et les lignes aériennes, la protection et l’automatisation, l’intégration des énergies renouvelables, les matériaux et techniques d’essais, les systèmes d’information et de télécommunication, le fonctionnement et la stabilité des réseaux, etc. De plus, plusieurs de ces thématiques ont été débattues lors des workshops.  

Lors de la cérémonie de clôture, le professeur Boudour Mohamed, Président du Comité scientifique, a dressé un premier bilan de cette conférence. Ainsi, 11 pays étrangers ont participé à cette édition qui a connu plus d’engouement par rapport à celle de 2015. Par ailleurs, ce même orateur a relevé que 74 communications ont été présentées lors des plénières, workshops et tutoriaux, soulignant que les workshops ont constitué un espace d’échanges et de partage entre les experts du domaine ; ce qui a permis l’émergence de nombreuses pistes de recherche. En outre, le professeur Boudour a souligné l’émergence, durant cette rencontre, de compétences prouvées existantes au sein des différentes filiales du Groupe Sonelgaz.

En cette occasion, les meilleures communications ont été primées. Le premier prix est revenu à M.Youcef Amrane, de l’Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene (USTHB). Le second prix a été décerné à M.Mohammed Lakhdar Habib, de la Direction générale de la Stratégie et de la prospective (DGSP) de Sonelgaz. Quant aux 3ème et 4ème prix, ils sont revenus à Mme Souhila Zeraoulia du Centre de Recherche et de Développement de l’Electricité et du Gaz(CREDEG) et à M. M’hamed Ouadah de l’Ecole Nationale Polytechnique (ENP).

Regroupement régional du PDG de Sonelgaz avec les travailleurs du Sud-Est du pays


La tournée entamée par le PDG de Sonelgaz, pour aller à la rencontre des travailleurs des sociétés du Groupe, se poursuit. Après le regroupement d’Oran, c’était au tour de la ville de Hassi Messaoud d’accueillir M. Chaher Boulakhras et la délégation qui l’a accompagnée....

lire suite

14 343 MW : Nouveau record historique de consommation électrique


Consécutivement à la vague de chaleur qui touche l’ensemble du pays, l’Opérateur du Système électrique national a enregistré, aujourd’hui samedi 06 juillet 2019 à 15h00mn une puissance maximale appelée (PMA) de 14 343 MW....

lire suite