Actualités

Coup d’envoi pour l’exportation de blocs de puissance issus de la société GEAT

Une première en Afrique

Le coup d’envoi pour l’opération d’exportation de blocs de puissance issus du complexe de production de la société GE-Algeria Turbines (GEAT), société en partenariat entre Sonelgaz et Général Electric,  a été donné le 03 novembre 2021, dans une cérémonie, organisée au siège de cette société à Ain Yagout dans la wilaya de Batna. Cette cérémonie a été présidée par M. Chaher Boulakhras, PDG de Sonelgaz, en présence de nombreux hauts cadres et représentants des autorités locales.

Dans son discours, prononcé en cette occasion, le PDG de Sonelgaz a salué l’aboutissement d’un partenariat gagnant-gagnant avec Général Electric considéré désormais comme un « modèle de réussite ». En effet, GE-Algeria Turbines ou GE-AT « a permis d’augmenter les capacités de fabrication locales et à créer et renforcer la chaîne d'approvisionnement et de sous-traitance locale - un élément essentiel pour assurer la croissance du complexe. » a déclaré le PDG. Il a ajouté également que : « Le travail que nous avons accompli avec notre partenaire, avec ténacité et avec une volonté ferme, nous a permis de faire de ce complexe le symbole même d’une intégration nationale profonde et d’une association étroite profitable à l’Algérie et ayant pour objectifs, la fabrication locale, le transfert du savoir-faire, la formation des jeunes et la création d’emplois.». 

L’impact de ce projet a été bénéfique sur le plan socio-économique, selon le même responsable qui a précisé  que cela a permis de créer localement 140 emplois permanents et que plus de 200 emplois supplémentaires seront créés d’ici 2024. « Par ailleurs, nous estimons pouvoir créer plus de 1 000 emplois directs et indirects pour les professionnels algériens dans les années à venir. Pour soutenir ces nouveaux emplois, nous nous sommes concentrés sur la constitution d'une main-d'œuvre qualifiée en offrant une formation avancée aux professionnels algériens sur une technologie de pointe. »,a-t-il insisté. En sus de ce partenariat, le PDG a indiqué que Sonelgaz a adopté une stratégie qui s’appuie sur des projets d’intégration à long terme profitables à l’Algérie, ajoutant que « Nous œuvrons sans cesse pour que nos décisions servent l’industrie, l’emploi et l’économie nationale et nous agissons de manière constructive à la nouvelle orientation de la politique énergétique et industrielle de notre pays. Le taux d’intégration est pratiquement à 100% en matière de main d’œuvre. Pour les intrants des équipements, il va évoluer pour atteindre 60% et même encore plus grâce au développement du tissu industriel qui gravite autour de l’usine. » Par ailleurs, le PDG a affirmé que Sonelgaz mettra en œuvre son plan stratégique 2035, dont l’un des axes stratégiques concerne le développement de la digitalisation. Ainsi, affirmera-t-il, «nous avons orienté notre filiale GEAT à diversifier ses services. Outre la fourniture des prestations de maintenance et de réparation des équipements de production d’électricité de grande puissance, GEAT va également offrir des solutions numériques pour devenir la seule installation de ce type sur le continent africain. »

Par ailleurs, la présentation de M. Abderrahmane Sakhri, PDG de la Société Algérienne de Développement des Equipements et Matériels Energétiques (SADEME) a  rappelé dans sa communication , la genèse du projet et le processus de  création de GEAT à l’instar d’autres sociétés en participation dont  Sonelgaz détient 51% des actions avec des partenaires étrangers qui en détiennent 49%, et ce dans le cadre des plans de développement de Sonelgaz. Il a aussi, relaté l’impact de ce projet sur l’économie nationale et locale, notamment en ce qui concerne la création de l’emploi.

De son coté, le DG de GEAT a présenté la société, ses activités ainsi que ses perspectives de développement. Aussi, il a indiqué que l’exportation de ces blocs de puissance vers un pays du moyen orient est destinée pour une centrale électrique d’une puissance de 500 MW qui permettra de raccorder 400 000 clients en électricité. Cette communication a été suivie par la projection d’un court-métrage présentant la société GEAT et les efforts de Sonelgaz d’accompagner notre pays dans l’atteinte des objectifs assignés en rapport avec la satisfaction du marché national, la réduction de la facture d’importation, la diversification de notre économie et l’augmentation du taux d’exportation et ses retombées financières sur l’économie nationale.

La cérémonie a été clôturée avec une tournée dans les ateliers du complexe de GEAT, où la délégation a reçu des explications des responsables de cette société quant au déroulement des activités de production ainsi que les discussions en cours avec des partenaires nationaux pour la production en Algérie de pièces nécessaires pour l’activité de la société.

Dans un point de presse, animé en marge de la cérémonie, le PDG de Sonelgaz est revenu sur l’impact de cette opération d’exportation sur Sonelgaz, en particulier et l’économie nationale en général, ainsi que sur le plan socio-économique à l’échelle locale. Il dira que « cette opération de vente de deux cycles ouverts de production composés de deux turbines à gaz de type F9. 04 et deux générateurs avec leurs équipements connexes est la première opération d’exportation de turbines à gaz depuis l’Afrique ». Tout en évoquant les détails de l’opération, il a fait part de son impact sur l’intégration nationale qui est un axe majeur dans la stratégie de Sonelgaz.

Présentation du Bilan Med-TSO 2021


Le Président Directeur Général de Sonelgaz, M. Mourad ADJAL a gouverné, ce mardi 17 mai 2022 les travaux de l'Assemblée Générale de Med-TSO qui s’est tenue à Rome....

Réorganisation du Groupe Sonelgaz


En application des orientations des pouvoirs publics, Sonelgaz a engagé un processus de réorganisation global visant à rationaliser les dépenses, aboutir à des synergies de coûts, accroître l’efficacité de l’exercice des différents métiers et mutualiser toutes les ressources en vue de construire des entités plus robustes, créatrices de valeur ajoutée et capables d’assurer leur développement économique sur le long terme....