Accueil > Actualités > Visite du Ministre de l’Energie à la Wilaya de Boumerdes
Visite du Ministre de l’Energie à la Wilaya de Boumerdes
Le 13/06/2018

Accompagné des PDG des filiales du Groupe, et à leur tête le PDG de Sonelgaz, le Ministre de l’Energie a effectué, le 28 mai 2018, une visite de travail et d’inspection à la Wilaya de Boumerdes. Cette visite a permis à la délégation de constater de visu la fin des travaux de la nouvelle centrale en cycle combiné de Ras Djinet et de mettre en service une DP Gaz dans la commune de Kherrouba - Daïra de Boudouaou.

Visite de la centrale de Ras Djinet

La délégation s’est d’abord rendue au site de la nouvelle centrale en cycle combiné de Ras Djinet, d’une puissance de 1 131 MW (aux conditions site), et dont l’avancement total des travaux est estimé à 92%. La mise en service de cette centrale viendra en appoint, pour faire face à l’augmentation prévisible de la demande durant cet été. A ce propos, il y a lieu de préciser que le couplage de la première tranche est prévu pour le 3 juin 2018 pour ce qui est de la turbine gaz, et pour le 18 juillet 2018 pour ce qui est du cycle combiné. Les deux autres tranches suivront progressivement jusqu’à mise en service totale de l’ouvrage au 30 octobre 2018.

Lors de cette visite, des détails sur les phases de réalisation de ce projet ont été donnés à la délégation. Il s’avère que l’alimentation en gaz naturel de cette nouvelle centrale s’est faite par un piquage sur le gazoduc alimentant la centrale thermique existante. Pour cela, une conduite d’un diamètre de 20’’ et d’une longueur de 50m a été réalisée par la filiale Kanaghaz, avec un poste de comptage en aval du poste gaz existant. A noter que la mise en gaz de cette conduite a eu lieu le 23 Décembre 2014.

Pour évacuer l’énergie produite, trois lignes 400 Kv reliant la centrale aux postes de Si Mustapha, El Afroun et Akbou sont prévues. Une coupure à Ras Djinet de la ligne 400 kV El Afroun - Si Mustapha, d’une longueur de 27 km, est en cours de réalisation conjointement par Kahrakib et Cosider. Néanmoins, une opposition entrave la finalisation des travaux. Cette visite a constitué une occasion pour faire part de cette contrainte, au Ministre de l’Energie et aux autorités locales, afin d’y trouver une solution. Pour faire face à ce problème, un auto- transformateur 400/220kV a été également réalisé comme solution de secours. Les travaux de cet ouvrage ont été effectués en grande partie par les filiales du Groupe : Inerga pour le génie civil ; Kahrakib pour les travaux de la liaison souterraine 220 kV ; et Etterkib pour le montage électromécanique. Sa mise sous tension a été opérée lors de cette visite, en présence du Ministre de l’Energie et du Wali de Boumerdes.

Il convient de noter que le montant total de cet investissement est d’environ 82 Milliards de Dinars Algériens. La réalisation de cet ouvrage a nécessité la mobilisation de 3 081 agents dont 1 075 expatriés, pour le compte du constructeur. A ce propos, le PDG de CEEG a relevé : « Les travailleurs Algériens présents sur ce chantier sont au nombre de 2 006, avec une proportion de 60 % de jeunes de moins de 40 ans ». Par ailleurs, il a précisé : « La main d’œuvre locale a atteint le nombre de 1 185 agents. Un programme de formation a été dispensé à cette population pour améliorer leur niveau et constituer un bassin de compétences techniques dans la région. »

Inauguration de la DP Gaz de Kherrouba / Daïra de Boudouaou

Le projet de la Distribution Publique Gaz de la commune de Kherrouba (Daïra de Boudouaou - Wilaya de Boumerdes) s’inscrit dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, lequel consiste à réaliser un réseau de transport de plus de 66 Km pour permettre l’alimentation de 11 localités relevant de 10 communes.

Huit DP Gaz sur les dix prévues sont réalisées, dont celle de la commune de Kherrouba qui a été mise en service en mars 2018 au profit de 2 495 foyers prévus pour raccordement. A noter que le retard dans la réalisation a été enregistré suite aux oppositions sur le réseau de transport gaz.

Le coût de ce projet a été supporté à hauteur de 75% par l’état et 25% par Sonelgaz, avec une contribution du client d’un montant de 10 000 DA.

Cette réalisation permettra l’augmentation du taux de couverture en gaz de la wilaya, l’utilisation prioritaire du gaz naturel et l’amélioration du cadre de vie des citoyens de cette commune.

imprimer