Accueil > Actualités > Visite du Ministre de l'Energie dans la wilaya de M’sila
Visite du Ministre de l'Energie dans la wilaya de M’sila
Le 26/09/2017

 La fonderie de précision et l'atelier d'usinage numérique de MEI inaugurés

Lors de sa visite dans la wilaya de M’sila, le 24 septembre 2017, le Ministre de l’énergie a inauguré la fonderie de précision et l'atelier d'usinage numérique de la société de Maintenance des équipements industriels (MEI). Ces projets sont destinés pour la fabrication des pièces de rechange, notamment celles des parties chaudes des turbines à gaz et à vapeur et entrent dans le cadre de la stratégie de diversification du Groupe Sonelgaz et de réduction de ses charges liées à l’importation des pièces de rechange nécessaires à la maintenance des turbines.

 

Ainsi, MEI s’est lancée, à partir de 2013, dans l’usinage d’ailettes    (Lame incurvée  d’un rotor )de 20 à 100 Méga Watts de puissance, destinées à équiper les turbines à gaz et à vapeur des centrales de production de l’électricité de la Société Algérienne de Production de l’Electricité (SPE), en important de la matière moulée ou ʻCastingsʼ (Ailette brute non usinée). Ce qui représentait, jusque-là 50% de la chaine de valeur de l’ailette. La maîtrise du process de fabrication d’ailettes est une manière pour MEI de montrer son savoir-faire, grâce à la mutualisation de ses compétences, issues de son expertise en matière de maintenance industrielle.

Ainsi, de par sa fonderie de précision, MEI aura complété son processus  de fabrication à 100%. Ce qui permet d’économiser sur les charges liées à l’importation de matière brute.

Ces deux projets ont été financés par des moyens internes  soit 49% d’autofinancement. Ainsi, l’unité de fonderie de précision, d’une capacité de production de 08 jeux/mois (pièce de taille moyenne d’une turbine gaz de 120 MW), est réalisée sur une superficie de 7200 m². Le projet a été lancé en novembre 2014, pour une durée de réalisation de 30 mois. En outre, l’atelier d’usinage, d’une capacité de production d’un (01) jeu /mois (pièce de taille moyenne d’une turbine à gaz de 120 MW), est réalisé sur une superficie de 1600 m². Les travaux ont été lancés en mars 2010 pour une durée de 48 mois.

A terme, ces deux projets permettront, au niveau national, de fournir de la pièce de rechange pour le compte de Sonatrach et potentiellement pour l’industrie automobile. De plus, à partir de 2018, MEI exportera pour 2 Millions de $ de pièces de rechange fabriquées dans ses ateliers. Ce marché atteindra les 100 millions de $/an, à lʼhorizon 2028. Pour cela, un contrat de vente a été signé. Ce qui permettra d’économiser des devises et d’en injecter dans l’économie nationale.

Les composants et pièces dont il est question, c’est de l’intégration autrement pratiquée. MEI s’emploie aujourd’hui à s’y appliquer, mais pas de la même manière qu’elle le faisait dans le passé. L’intégration c’est de chercher de nouvelles voies pour mieux se développer, combinant ressources et compétences. Et c’est ce que MEI s’attelle de faire.

 

 

imprimer