Accueil > Actualités > Ferme éolienne d'Adrar
Ferme éolienne d'Adrar

Entamés en 2011, les travaux de réalisation de la ferme éolienne d’Adrar ont atteint un taux d’avancement appréciable. Sa réception est prévue pour le premier semestre de l’année en cours.

Cette nouvelle centrale de production d’électricité, première du genre à l’échelle nationale, d’une capacité de 10 mégawatts, est implantée sur une superficie de 30 hectares, dans la zone de Kabertène, 72km au nord de la wilaya d’Adrar. Elle est constituée de 12 éoliennes d’une puissance unitaire de 0.85MW chacune.

Ce projet appartient à la phase pilote du programme national des énergies renouvelables, qui consiste en l’installation d’une puissance globale en énergies renouvelables de 22GW à l’horizon 2030.

Selon la Compagnie d’Engineering de l’Electricité et du Gaz (CEEG), filiale de Sonelgaz, les travaux de réalisation seront terminés incessamment. En effet, les opérations de levage des rotors ont été exécutées par la société ETTERKIB et les six éoliennes sont désormais montées. Par ailleurs, les travaux de génie civil confiés à INERGA sont également achevés et les opérations de montage électrique ont déjà débuté. Les loges des transformateurs sont en cours de finalisation pour permettre l’installation, le raccordement et la mise en service des transformateurs.

Dans le cadre de l’intégration nationale, les capacités de réalisation nationales ont été associées à ce projet attribué au consortium Algéro- Français (Cegelec). C’est ainsi que deux sociétés du Groupe Sonelgaz, à savoir ETTERKIB et INERGA, ont pris en charge les travaux de génie civil et de montage des installations. L’implication de ces dernières traduit la vision stratégique du Groupe Sonelgaz qui vise à développer tant l’intégration nationale que la maîtrise des nouvelles techniques dans le domaine des énergies renouvelables.

 

imprimer