Accueil > Actualités > Le GRTG investit le domaine des télécommunications
Le GRTG investit le domaine des télécommunications
Le 19/06/2018

Une convention de partenariat entre le GRTG (Gestionnaire du Réseaux Transport Gaz, filiale du Groupe Sonelgaz) et COMINTAL a été signée lors d’une cérémonie, organisée le 19 juin 2018, au Centre de formation de Ben Aknoun.

Cette convention encadre la mise à disposition de Comintal, de la Fibre Optique Noire (FON) du GRTG. D’une durée de dix ans, renouvelable par période de 5 ans, cette convention permettra la mise en conformité de la FON posées sur les gazoducs du GRTG, le développement de la procédure de réception et de maintenance des liaisons FON ainsi que les règles et consignes de sécurité d’intervention sur ces liaisons.

Avec ce partenariat, le GRTG investit, ainsi, un nouveau domaine, en l’occurrence, celui des réseaux de télécommunications. Cela contribuera au désenclavement des régions isolées à travers le territoire national et à assurer aux habitants l’accès aux services de télécommunications et aux réseaux d’informations.

Dans une communication, présentée à cette occasion, M. Noureddine LAIFA, Directeur Stratégie et Systèmes au GRTG, a affirmé que la Compagnie des Infrastructures de Télécom Algérie, intéressée par ses excédents en fibres optiques noires (FON), a sollicité le GRTG pour l’exploitation de son réseau FON pour répondre aux besoins d’Algérie Télécoms en matière d’aménagement numérique du territoire. Le GRTG, dont 17,5 % de son réseau de transport, d’une longueur de 21 164 km est couvert par le réseau de fibre optique a répondu favorablement. Présentant le réseau de fibre Optique du GRTG, il fera part, notamment des deux gazoducs infrastructurels de Tidikelt –Tamanrasset et d’Illizi – Djanet, d’une longueur de 530 Kms et 279 Kms, qui avec ce partenariat permettra la couverture des zones isolées du sud du pays.

De son côté, le Directeur Général de COMINTAL, a indiqué que le coût du génie-civil représente plus de 70% du coût de revient global pour le déploiement d’un réseau optique, d’où l’importance de cette mutualisation pour la réduction des couts d’investissement.  Le partage de l’utilisation de réseaux permet de diminuer les coûts d'accès aux clients pour les opérateurs et de favoriser la concurrence et évite, ainsi, la multiplication des réseaux sur le domaine public.

Dans son intervention, le PDG du GRTG, a affirmé que « Avec les réseaux FO du GRTE et de la Distribution, nous sommes en train de nous installer sur la scène nationale pour permettre à d’autres opérateurs d’utiliser les services de nos réseaux et fédérer, ainsi, les efforts pour avoir un seul réseau national de FO. »

Par ailleurs, M. Mohammed Arkab, PDG de Sonelgaz, a, dans sa prise de parole, salué cette initiative de mutualisation qui « contribuera à réduire les couts d’investissement ».

 

imprimer